d’après gravure de Dürer, le Chevalier, la Mort et le Diable